Jésus, le prophète qui fascine les musulmans

Dans Jésus, « Parole de Dieu » dans le Coran, Amin raconte qu’il ne savait pas « Comment expliquer le silence des exégètes et des oulémas au sujet des propos contradictoires du Coran sur Jésus et sur des questions qui touchent à la divinité elle-même ? Où trouver des réponses ? Ce sont toutes ces énigmes qui le travaillaient sans relâche. Face à ces difficultés, beaucoup de musulmans répondaient au silence des oulémas par leur propre mutisme. Ils n’osaient plus en parler, sinon avec quelques intimes. Ils faisaient en sorte que leurs interrogations ne parviennent pas au grand public pour qu’elles n’introduisent pas le doute dans leur esprit et ne ravagent pas leur foi. » (extrait du 2e chapitre). Ce sont ces silences qui le pousseront à se lancer dans une longue recherche qui aboutira à une découverte inespérée.

Amin est né en 1946 en Algérie, dans une famille musulmane très pieuse, soucieuse de transmettre l’islam authentique de génération en génération. Comme la tradition veut que l’aîné de la famille se consacre à l’étude de l’islam, Amin est destiné, dès l’âge de deux ans, à apprendre le Coran et à le réciter par coeur.

Le FLN lance le djihad

En novembre 1954, le Front de libération nationale (FLN) déclenche la guerre de libération de l’Algérie, une guerre à caractère religieux, destinée à chasser hors du pays les infidèles et les musulmans qui ont trahi l’islam. Amin a alors huit ans ; il est fasciné par le djihad dont le but suprême est de servir Allah en tuant et en se faisant tuer pour Lui. En continuant l’étude des textes sacrés, il est fortement attiré par la figure de Jésus, que le Coran décrit comme un homme de paix et de miséricorde, un homme pur et sans péché, possédant des attributs divins tels que « Parole de Dieu », « Esprit de Dieu », « Esprit saint ». Qui était cet homme capable de créer la vie et de ressusciter les morts ? Pourquoi l’islam ne lui donnait-il pas la première place, au-dessus de Mahomet, lui que le Coran décrit comme un homme pécheur ? Pourquoi la figure de Jésus est-elle si belle dans le Coran tandis que les chrétiens y sont considérés comme les pires créatures de la terre ?

La science plutôt que la religion

Face à ces questions sans réponse, à vingt-deux ans, Amin renonce à une carrière islamique et se lance dans des études scientifiques. Mais il poursuit sa quête de la vérité. Il ne cède pas à la tentation de laisser de côté ces sujets si difficiles, et continue de chercher, non seulement dans le Coran, mais aussi dans la Sirat (biographie de Mahomet), les hadiths (paroles et actes de Mahomet) et les commentaires des principaux exégètes.

Chercher jusqu’à être trouvé

Plus Amin avance dans ses recherches, plus il constate d’incohérences et de contradictions au sujet de Jésus. Il se met alors à lire des ouvrages sur le christianisme. Bien plus tard, en regardant le film « Jésus de Nazareth », il est saisi par la scène où Jésus lit les paroles du prophète Esaïe (cité par Luc 4.18-21) décrivant, plusieurs siècles auparavant, la noble mission que Dieu lui a confiée : annoncer la bonne nouvelle aux pauvres, guérir ceux qui ont le coeur brisé, proclamer aux captifs la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, renvoyer libres les opprimés… C’est une révélation pour Amin! « Jamais personne n’a parlé comme Jésus. Ces paroles ne peuvent venir que du vrai Dieu », s’exclame-t-il. Il note toutes ces paroles et les recherche dans les Évangiles. Il ne peut alors retenir ses larmes. Des larmes de joie parce qu’il sait qu’il a enfin trouvé Celui qu’il cherchait depuis son enfance : Jésus, Fils de Dieu, Parole de Dieu, envoyé dans ce monde pour le salut de tous ceux qui croient en Lui.

Depuis lors, avec émerveillement, il découvre chaque jour un peu plus la personne de Celui qui lui a pardonné tous ses péchés et le conduit avec amour dans son Royaume.

Ce travail théologique, mené avec sérieux et rigueur, sera une précieuse ressource pour tous ceux qui cherchent à comprendre qui est Jésus, celui dont le Coran affirme qu’il est « Parole de Dieu ».

Amin Abdelmajid et Christian Bibollet, Jésus, « Parole de Dieu » dans le Coran. Genève, Editions IQRI, 2020

Disponible en librairie à partir du 15 mars


Ils ont lu le livre

« Cet ouvrage va tout droit à l’essentiel puisque son objet c’est Jésus Christ et le titre le plus prestigieux que le Coran lui accorde, à savoir « Parole de Dieu ». Il s’agit d’une étude fouillée fondée directement sur le texte coranique, cité abondamment en français mais aussi dans l’original arabe. Ce récit nous rappelle que Dieu est merveilleusement et discrètement à l’œuvre dans la vie de ceux qui le cherchent. Le lecteur y trouvera de quoi nourrir sa réflexion aussi bien que sa foi. » Chawkat Moucarry, auteur de plusieurs livres sur les relations islamo-chrétiennes, dont, récemment A tout péché miséricorde.

Voici un petit bijou, le récit du parcours sincère et honnête d’un musulman à la recherche de la vérité. Amin voulait devenir un bon musulman. Dans ce but il a étudié le Coran méticuleusement et a découvert Jésus, fils de Marie, qui l’a profondément impressionné. Je crois que ce livre va réveiller en beaucoup de jeunes musulmans l’esprit de recherche et de lecture profonde des textes coraniques. Le témoignage courageux et franc d’Amin va aider tous ceux qui cherchent la Vérité. Abdelhatif Benhamou, médecin et conseiller spirituel.

Avec un tel témoignage, je suis encouragé et équipé pour échanger avec  ma très grande famille sénégalaise et mes connaissances et nombreux amis musulmans. Couly Dieng. Coordinateur de Sport et Foi.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
S’abonner à notre newsletter.

En soumettant ce formulaire, j’accepte la politique de confidentialité

Articles en relation