Peut-on avoir confiance en Allah, le dieu du Coran ?

Cette question n’est-elle qu’une simple provocation ou résume-t-elle la perplexité dans laquelle certains textes peuvent plonger le lecteur du Coran ? Rien de tel qu’une lecture attentive de certains passages pour évacuer toute équivoque.

Dans le Coran, Allah affirme qu’il met la ruse à son service et qu’aucun être humain n’est à l’abri de ses complots. Ceux qui ont confiance en Allah, seront les perdants.

« Ceux qui se sentent à l’abri du complot d’Allah sont les gens perdants ». (Sourate 7. 99)

أَفَأَمِنُواْ مَكْرَ اللَّهِ فَلاَ يَأْمَنُ مَكْرَ اللَّهِ إِلاَّ الْقَوْمُ الْخَاسِرُونَ

Allah complote contre les êtres humains

Comme Allah l’affirme lui-même, il n’y a que les ignorants pour se croire à l’abri de sa ruse et de ses complots. Il est en effet libre de comploter contre ses propres créatures et de leur tendre des pièges.

Sourate 3 : ALI-IMRAN (LA FAMILLE D’IMRAN), verset 54, dit clairement qu’Allah agit sur le même plan que les comploteurs ordinaires mais qu’il les surpasse grandement : « Et les autres se mirent à comploter. Et Allah aussi a comploté. Et c’est Allah qui est le meilleur des comploteurs ! » (Sourate 8.30 confirme ce propos).

وَمَكَرُوا وَمَكَرَ اللَّهُ وَاللَّهُ خَيْرُ الْمَاكِرِينَ

Pourquoi Allah complote-t-il contre ses propres créatures ? Pour que les êtres humains finissent par tomber dans son piège. Il répète cette affirmation dans les passages suivants :

« Et je leur accorderai un délai, car ma ruse est solide ! » (Sourate 7.183)

وَأُمْلِي لَهُمْ إِنَّ كَيْدِي مَتِينٌ

« Et je leur accorde un délai, car ma ruse est solide ! » (Sourate 68.45)

وَأُمْلِي لَهُمْ إِنَّ كَيْدِي مَتِينٌ

Allah égare certains êtres humains pour en remplir l’enfer

En plusieurs endroits, Allah déclare qu’il égare des êtres humains parce qu’il s’est promis d’en remplir l’enfer :

« SI NOUS (ALLAH) L’AVIONS VOULU, NOUS AURIONS APPORTÉ À CHAQUE ÂME SA BONNE GUIDÉE. MAIS LA PAROLE VENANT DE MOI (ALLAH) DOIT ÊTRE RÉALISÉE : « J’EMPLIRAI L’ENFER DE DÉMONS ET D’HOMMES RÉUNIS TOUS ENSEMBLE ». (Sourate 32.13)

وَلَوْ شِئْنَا لَآتَيْنَا كُلَّ نَفْسٍ هُدَاهَا وَلَكِنْ حَقَّ الْقَوْلُ مِنِّي لَأَمْلَأَنَّ جَهَنَّمَ مِنَ الْجِنَّةِ وَالنَّاسِ أَجْمَعِينَ

C’est pour cela qu’Il les a créés. Et que la parole de ton Seigneur s’accomplisse : « Très certainement, Je remplirai l’Enfer de démons et d’êtres humains, réunis tous ensemble ». (Sourate 11.119)

وَلِذَلِكَ خَلَقَهُمْ وَتَمَّتْ كَلِمَةُ رَبِّكَ لَأَمْلَأَنَّ جَهَنَّمَ مِنَ الْجِنَّةِ وَالنَّاسِ أَجْمَعِينَ

Toute personne qui lit le Coran se pose, à un moment ou à un autre, la question de la cohérence de ses propos. Bien avant leur création, le dieu du Coran rêve de remplir l’enfer d’êtres humains. Il souligne que cela doit se réaliser car il a créé ces personnes pour que sa promesse soit accomplie.

La totale souveraineté d’Allah

« Allah égare qui il veut et guide qui il veut. » (sourate 35.8) 

فَإِنَّ اللَّهَ يُضِلُّ مَنْ يَشَاءُ

Ceux qu’Allah a égarés le sont définitivement, ainsi que le précisent les deux sourates suivantes :

« Celui qu’Allah égare ne trouvera plus personne pour le guider. » (Sourate 13.33)

وَمَنْ يُضْلِلِ اللَّهُ فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ

« Vous voulez donc remettre dans le droit chemin ceux qu’Allah a égarés ! Mais il n’y a point de rachat pour les personnes qu’Allah a vouées à l’égarement ! » (Sourate 4.88)

أَتُرِيدُونَ أَنْ تَهْدُوا مَنْ أَضَلَّ اللَّهُ وَمَنْ يُضْلِلِ اللَّهُ فَلَنْ تَجِدَ لَهُ سَبِيلًا

Allah, le dieu du Coran

En résumé, Allah, créateur de tous les êtres humains ne manifeste ni amour ni compassion à leur égard. Il affirme lui-même qu’avant leur création, il a destiné une grande partie d’entre eux à brûler en enfer, alors même qu’ils n’ont encore fait ni bien ni mal. Quant aux autres, ils n’ont été créés que pour être ses esclaves !

Allah se définit lui-même comme un comploteur dont la ruse est très supérieure à celle du diable. Dès lors, comment comprendre l’affirmation selon laquelle musulmans et chrétiens adorent le même Dieu ? Si la souveraineté d’Allah se résume à l’arbitraire le plus complet, quelle ressemblance existe-t-il entre lui et le Dieu saint, juste et aimant qu’a révélé Jésus le Messie ?

Peut-on avoir confiance en Allah, le dieu du Coran ? Chacun est maintenant en mesure de répondre à cette question.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
S’abonner à notre newsletter.

En soumettant ce formulaire, j’accepte la politique de confidentialité

Articles en relation