Quelques aspects méconnus du jeûne du Ramadan

En s’appuyant sur diverses sources, notamment arabes, Sami Aldeeb, auteur de cet article, met en évidence quelques aspects méconnus du jeûne du Ramadan.

 

Caractère contraignant

 

Ramadan est le neuvième mois du calendrier de l’hégire. Pendant ce mois, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire, de fumer et d’entretenir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil, à moins qu’ils aient une raison valable au regard du droit musulman (Coran 2:187) [1]. Mahomet dit: « Commandez vos enfants de prier dès l’âge de sept ans, et frappez-les à l’âge de dix ans » [2]. Ce commandement est étendu au jeûne[3]. Cela signifie que le jeûne peut être, en principe, imposé à partir de l’âge de sept ans.

 

La durée du jeûne peut varier entre 10 et 21 heures par jour selon les pays et les années. En Afrique, elle se situe entre 11 et 14 heures, en Europe, entre 17 et 19 heures, en Chine et aux Etats-Unis entre 15 et 17 heures. Pour ceux qui vivent à la pointe sud de l’Amérique du Sud, elle n’est que de 10 heures[4] Le mois de Ramadan pouvant tomber en hiver comme en été selon les années, il est particulièrement pénible lorsqu’il doit être observé en période de grande chaleur.

 

Nul besoin d’être grand clerc pour deviner les conséquences physiques et psychiques d’un tel jeûne, même sur des personnes robustes et en bonne santé. Une voiture sans carburant ne saurait rouler, à moins qu’elle ne dévale une pente avec les risques que cela comporte. Comme le dit le fameux proverbe latin repris par plusieurs organismes sportifs et académiques, Mens sana in corpore sano, (« Un esprit sain dans un corps sain »).

 

Jeûne et travail : danger !

 

La ministre danoise à l’Immigration et l’Intégration a appelé les musulmans à prendre des congés pendant le Ramadan au nom de la sécurité au travail. « Je veux appeler les musulmans à prendre des congés pendant le mois de Ramadan pour éviter des conséquences négatives sur le reste de la société danoise », écrit Inger Støjberg dans une tribune publiée par le tabloïd BT. « Je me demande si un impératif religieux commandant d’observer un pilier de l’islam vieux de 1400 ans est compatible avec la société et le marché du travail que nous avons au Danemark en 2018 », poursuit-elle. Elle dit craindre les effets du jeûne sur « la sécurité et la productivité » lorsque, par exemple, des chauffeurs de bus « n’ont ni bu ni mangé depuis plus de dix heures ». « Cela peut être dangereux pour nous tous », prévient-elle[5].

 

Jeûne et travail en pays musulmans

 

Sans aller aussi loin que la ministre danoise, les pays arabes et musulmans sont conscients de ce problème. Ils prévoient des horaires aménagés pour le monde professionnel ainsi que pour les écoles et les universités. Voici quelques exemples d’horaires officiels de travail pendant le mois de Ramadan:

 

  • Au Kuwait, de 9h30 à 14h00[6].
  • En Jordanie, de cinq heures par jour[7].
  • Au Qatar, de 9h00 à 14H00[8].
  • En Tunisie, de 8h30 à 15h00.
  • Au Maroc, de 9h00 à 15h00[9].
  • En Arabie saoudite, de 10h00 à 15h00,
  • En Égypte, de 9h00 à 14h00[10].

 

Excès et risques pour la santé

 

Bien que le mois de Ramadan soit censé être un mois de restreinte et de maîtrise de soi, c’est le mois pendant lequel les musulmans dépensent le plus en nourriture. Deux raisons à cela. D’abord, le prix des denrées alimentaires connaissent une augmentation abusive, ce que plusieurs sites internet documentent, [11]augmentation estimée à environ 30%[12]. D’autre part, les excès alimentaires provoquent des maladies particulières contre lesquelles certains sites internet mettent aussi en garde[13].

 

Violence et agressions

 

De nombreux sites signalent également l’augmentation des actes violents pendant cette période. Dans une vidéo marocaine, un juge confirme ce phénomène qu’on désigne par le terme taramadinah, c’est-à-dire violence propre au Ramadan. Ces violences, verbales ou physiques, provoquent parfois mort d’homme involontaire, pour des raisons souvent futiles et peuvent être le fait d’adultes comme de mineurs[14]. Il semble qu’il y ait un lien assez évident entre la contrainte physique et psychique qu’exerce le jeûne sur les individus et ces violences.

 

 

Un article posté sur un site algérien[15] dit que le mois de Ramadan à Alger se transforme en mois de violence et de rixes dans les foyers, les quartiers d’habitation, les marchés et même sur les routes. Ces violences peuvent commencer par des échanges verbaux acrimonieux et dégénérer en agressions impliquant l’usage d’armes blanches, de bâtons ou de pierres. Des personnes, soumises aux longues veillées des nuits de Ramadan, privées d’heures de sommeil, contraintes de s’abstenir de fumer et de boire leur café, peuvent devenir extrêmement irritables, sans compter le fait que le coût des dépenses ménagères flambent au cours de ce mois.

 

Un site marocain fait entendre ce cri d’alarme: « Je rêve d’un mois de miséricorde et de pardon mais je m’attends à un mois de violence, de rixes et de crimes »[16]. Son auteur explique que Ramadan, dans l’imaginaire musulman, est un mois de solidarité, d’amour, de paix et de cohabitation. Malheureusement, la réalité est bien éloignée de cet idéal. Chaque année on assiste aux mêmes comportements: énervements, agressions, rixes dans les marchés et les stations routières, meurtres, viols, incendies, escroqueries et fraudes.

 

Dans un article tunisien[17], un médecin du service des urgences de la capitale raconte que pendant le mois de Ramadan, le nombre des cas d’urgence augmente de 50%. Beaucoup de gens ne maîtrisent plus leurs nerfs dans leurs rapports interpersonnels alors que d’autres ont des accidents de la route après des veillées de Ramadan loin de chez eux.

 

Un mois stratégiques pour les terroristes

 

Un article indique que pendant le mois de Ramadan, les attaques terroristes augmentent comme un rappel des batailles entreprises par Mahomet pendant ce mois. Or, le Coran fait de Mahomet le modèle suprême à suivre par tout musulman (Coran 33:21)[18]. Cet article signale qu’en 2014, le Calife Al-Baghdadi a enregistré une vidéo intitulée: « Message aux moudjahidin et à la nation musulmane au mois de Ramadan » dans laquelle il incite les musulmans à commettre des actes terroristes afin d’obtenir un grand mérite auprès de Dieu. On peut l’entendre dire: « Il n’y a pas d’actes dans ce mois ou dans les autres mois plus nobles que le jihad dans la voie de Dieu. Levez-vous donc, ô moudjahidin dans la voie de Dieu, et terrorisez les ennemis de Dieu, recherchant la mort, car la vie ici-bas est passagère, alors que la vie de l’au-delà est éternelle…. Bienheureux celui qui quitte ce monde au mois de Ramadan et rencontre son Seigneur dans un des jours de pardon ». Le même appel a été réitéré par le porte-parole de Daesh en 2016 pour que les musulmans entreprennent des actes terroristes pendant le mois de Ramadan contre les pays occidentaux, les États-Unis et l’Europe. Il y dit: « Voilà arrivé le mois de Ramadan, le mois des razzias et du jihad, le mois des conquêtes. Préparez-vous pour en faire un mois de malheur en tout lieu contre les mécréants ». Il appelle les musulmans à attaquer des objectifs militaires et civils[19].

 

Un autre article explique que les terroristes privilégient le mois de Ramadan pour commettre des attentats, estimant que leurs auteurs ont plus de mérites religieux, puisque Mahomet lui-même a entrepris des combats au cours de ce mois[20].

 

En résumé, on note que :

 

  • la violence augmente parmi les musulmans pendant le mois de Ramadan parce qu’en se privant de ce qui est essentiel au maintien normal de la santé physique, leur état psychique en souffre;
  • les mouvements terroristes accordent au mois de Ramadan une importance particulière et appellent les musulmans à commettre des attentats contre les mécréants, comme Mahomet, leur modèle, s’y est engagé pendant ce mois.

Au vu de ce qui précède, on ne peut qu’appuyer la proposition de la ministre danoise à l’Immigration et l’Intégration d’appeler les musulmans à prendre des congés pendant le Ramadan afin d’assurer au travail leur sécurité et celle des autres.

 

Appel a la responsabilité des jeûneurs

 

Personnellement, je voudrais ajouter que les musulmans devraient assumer les conséquences malheureuses possibles du jeûne de Ramadan. Il serait en effet injuste que les non-jeûneurs les assument à leur place. Les assurances devraient faire payer une surprime à ceux qui jeûnent pendant le Ramadan puisqu’ils présentent un risque certain pour eux-mêmes et la société.

 

Toutes les assurances tiennent comptent des comportements et des antécédents de leurs clients dans la fixation des primes et des indemnités. Un simple coup d’œil sur les formulaires d’assurances permet de s’en rendre compte. Par exemple, les compagnies assurant des emprunts considèrent que le tabagisme est un risque aggravé et appliquent aux fumeurs une surprime (20% ou plus) pour risques aggravés (voir http://assurance-emprunteurs.net/fumeur).

 

Sami Aldeeb Abu-Sahlieh

Centre du droit arabe et musulman, Directeur www.sami-aldeeb.com

Dr en droit, Professeur des universités

 

 

Notes

[1] Il vous a été permis, la nuit du jeûne, d’avoir des rapports sexuels avec vos femmes. Elles sont un vêtement pour vous, et vous êtes un vêtement pour elles. Dieu a su que vous vous trahissiez vous-mêmes. Il est alors revenu sur vous et vous a graciés. Maintenant, abordez-les et recherchez ce que Dieu a prescrit pour vous. Mangez et buvez jusqu’à ce que se manifeste pour vous le fil blanc du fil noir de l’aube. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Mais ne les abordez pas pendant que vous êtes attachés au culte dans les sanctuaires. Celles-là sont les bornes de Dieu, ne les approchez pas. Ainsi Dieu manifeste ses signes aux humains. ~ Peut-être craindraient-ils!

[2] Récit rapporté par Abu-Da’ud http://goo.gl/a9yA80

[3] https://islamqa.info/fr/127233

[4] https://goo.gl/i9vuQZhttps://goo.gl/duztdHhttps://goo.gl/oDvX8U

[5] https://goo.gl/sK9SJU

[6] https://goo.gl/WFQWPt

[7] https://goo.gl/vYEy6a

[8] https://goo.gl/ixtG8r

[9] https://goo.gl/3xcG3u

[10] https://goo.gl/1pBJHy

[11] Voir la recherche sur google en arabe sur la cherté des produits alimentaires au mois de Ramadan: https://goo.gl/fxeNkU

[12] Voir la recherche sur google en arabe sur l’augmentation de la consommation au mois de ramadan https://goo.gl/jW2WYY

[13] Voir par exemple ces sites : https://goo.gl/DLM6p1; https://goo.gl/T4sgOK; https://goo.gl/yheBgY

[14] https://goo.gl/9pz8x4

[15] https://goo.gl/1YkguW

[16] https://goo.gl/NgkLBm

[17] https://goo.gl/eDBkLe

[18] Vous aviez, dans l’envoyé de Dieu, un bon modèle pour quiconque espérait en Dieu et au jour dernier, et s’est rappelé beaucoup Dieu.

[19] https://goo.gl/R8qjNn

[20] https://goo.gl/yWSEo7; voir aussi https://goo.gl/b7tZZshttps://goo.gl/4uhHwrhttps://goo.gl/2KPCdohttps://goo.gl/zugd4shttps://goo.gl/Hbs4fPhttps://goo.gl/oj8daChttps://goo.gl/TK1KqK

 

 

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
S’abonner à notre newsletter.

En soumettant ce formulaire, j’accepte la politique de confidentialité

Articles en relation