Connaître l’Islam

Un crime d’honneur

Un crime d’honneur n’est pas un crime. Pour les hommes qui le commettent, c’est le prix à payer pour rétablir leur honneur. Quand un membre de leur famille enfreint un interdit et attire la honte sur eux, ils doivent le châtier. Ne rien faire reviendrait à perdre définitivement le respect de leur communauté.

Musulmans victimes de l’islam ?

Musulmans victimes de l’slam? Oui, de nombreux musulmans sont victimes de l’islam, affirme Soran Tarkhani. Il ajoute: Si vous sympathisez avec le sort actuel des musulmans, vous êtes tenu de critiquer l’islam. C’est la seule façon rationnelle et raisonnable d’aller de l’avant.

Cette photo présente l'intérieur de la vitrine d'un magasin de mode dont le reflet restitue la réalité de la rue. Elle donne une impression de confusion.

L’islam à l’épreuve

L’islam à l’épreuve : le titre de ce livre a de quoi surprendre. Se peut-il que l’islam soit traversé par des questionnements et des doutes ? Le fait est que l’assurance apparente des musulmans les plus radicaux ne dissimule pas un malaise. Selon son auteur, l’islam est en effet soumis au test de la mondialisation, de l’islamisme et du christianisme.

Qui cherche à conquérir l’Occident?

Il y a encore peu, suggérer que quelqu’un cherche à conquérir l’Occident paraissait anachronique et absurde. A cet égard, la guerre en Ukraine vient de refermer une parenthèse « bienheureuse ». Ce bouleversement devrait nous rappeler que les conflits idéologiques, eux, ne cessent jamais. Et l’article qui suit montre qu’il est beaucoup plus difficile de les affronter.

Les « commandos suicides » ont-ils des ancêtres?

Les « commandos suicides » ont-ils des ancêtres? Les « Assassins » étaient une secte chiite-ismaélite. Au Moyen Âge, ils ont semé la terreur pendant 150 ans au Moyen-Orient. On les qualifie parfois de première organisation terroriste de l’histoire.

Mariage de filles mineures en islam

L’islam autorise le mariage des mineures, en particulier des filles impubères. Cette pratique provoque des drames qui heurtent la conscience. Dans nos pays, la loi interdit ces unions et punit ceux qui les contractent. Le Droit musulman, par contre, confère une légitimité divine à ces unions.