Jihad / Jihadisme

Le parcours extrémiste de musulmans modérés

Le parcours extrémiste de musulmans modérés. Ce titre résume l’itinéraire personnel de musulmans qui, un temps séduits par l’extrémisme violent, s’en sont détournés et prêchent aujourd’hui un islam « modéré ». Mais leur démarche résout-elle la question de la violence dans l’islam ?

Cette photo présente des musulmans à cheval menant le djihad.

Le djihad, hier et aujourd’hui

Le djihad d’hier diffère-t-il de celui d’aujourd’hui? Bat Ye’or​​ répond à nos questions​​ sur le djihad, ses fondements, ses modalités et ses conséquences pour les peuples vaincus, ainsi que sur des enjeux contemporains.

Quand la conscience pousse à tuer, une conscience qui est formée dès l'enfance, comme cela pourrait être le cas pour cet enfant au milieu d'une foule de femmes voilées.

Quand la conscience pousse à tuer

Quand la conscience d’un individu le pousse à tuer, danger. Des hommes, motivé par la volonté de défendre l’islam, ont fait plusieurs morts: Samuel Paty, trois victimes à Nice et d’autres ailleurs. La violence exceptionnelle de leur réaction demande qu’on cherche à comprendre leurs motivations.

Cette photo présente un groupe de musulman en prière. Dix-sept fois, ils répéteront la Fatiha dans leurs infocations.La Fatiha

La Fatiha, sourate de la division

Au cours de leurs prières quotidiennes, les musulmans récitent la Fatiha dix-sept fois. C’est dire l’importance de cette sourate pour leur piété. L’auteur de cet article porte son attention surtout sur les deux derniers versets.

Crimes commis au nom d’Allah: faut-il simplement s’y résigner ?

Crimes commis au nom d’Allah: faut-il s’y résigner? La peur et un sentiment d’impuissance peuvent nous inciter à le croire. Pourtant ces crimes ne sont pas une fatalité. Il importe donc que nous y répondions de manière appropriée. S’ils émanent d’un esprit mauvais, c’est par un esprit meilleur qu’il faut les prévenir.