Abbé Alain René Arbez

Un malentendu nommé Abraham

Les média ont présenté le voyage du pape François en Iraq comme un puissant symbole d’espoir pour les chrétiens d’Orient trop souvent délaissés. Il est vrai que cette expédition au cœur d’une région récemment ravagée par l’islamisme n’était pas sans risque . Elle avait en outre le mérite de mettre en lumière la situation tragique de ces chrétiens. Mais reste le malentendu nommé Abraham.