Quand, dans le monde arabe, on chante la confiance en Dieu et la paix

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le monde arabe est la région du globe la plus instable. Des tensions ethniques, politiques et religieuses ainsi que les guerres qui en ont résulté ont jeté des millions d’hommes et de femmes sur les routes du Moyen-Orient et d’Occident. En Syrie et en Irak, des populations habitent des villes fantômes, ou des camps de réfugiés, hantées par le souvenir de la terreur. Quel avenir et quel espoir pour elles, pour leurs enfants et leurs nations ?

En dépit de ces tragédies, peut-être n’y a-t-il jamais eu de situation plus propice à la réflexion que celle-là ? Quand l’homme a tout essayé et épuisé ses ressources, peut-il encore échapper à la contemplation de l’immense gâchis causé de ses propres mains? C’est alors que certains tournent leur regard vers le ciel, en se demandant s’il est encore possible d’en espérer quelque chose.

Il y a plus de 3 000 ans, sur le Mt Sinaï, Dieu dit à Moïse : « Parle à Aaron et à ses fils et dis-leur : Voici en quels termes vous bénirez les Israélites. Vous leur direz :

Que l’Éternel te bénisse et te protège !Que l’Éternel te regarde avec bonté ! Et qu’il te fasse grâce !Que l’Éternel veille sur toi et t’accorde la paix ! » (Livre des Nombres 6.21-26)

Au cours des trois mois écoulés, des Églises de tous les continents ont chanté ces paroles pour leurs nations. Le son de cette bénédiction s’élève maintenant à travers le monde arabe. Oui, Dieu regarde ces peuples avec bonté et désire leur faire grâce. Ce chant en est une manifestation. Ce n’est pas la seule. Il y a en Dieu un véritable et durable espoir pour les peuples arabes.

Traduction des paroles du chant

Dieu te bénit et te garde,

Il rayonne sur toi,

Il t’accorde Sa grâce.

Ton Dieu se tourne vers toi

Et te donne la paix.

Amen, amen, amen

Amen, amen, amen

Amen, amen, amen

Amen, amen, amen

Notre message est simple, il trouve sa source dans le ciel.

Viens recevoir cette paix qui surpasse toute intelligence.

Reste dans le calme et la confiance, même au milieu des afflictions.

Reçois ce souffle d’amour et cette douce bénédiction.

Que Sa faveur reste sur toi pour plus de mille générations,

Sur ta famille et tes enfants et les enfants de leurs enfants.

Que Sa présence t’environne et soit à tes côtés,

Qu’elle t’inonde et t’entoure, elle est pour toi, elle est pour toi.

Dès le matin et jusqu’au coucher, à chaque pas.

Veillant sur toi dans les larmes et dans la joie,

Il est là pour toi, pour toi, pour toi.

Amen, amen, amen

Amen, amen, amen

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
S’abonner à notre newsletter.

En soumettant ce formulaire, j’accepte la politique de confidentialité

Articles en relation

La Fatiha, sourate de la division

Au cours de leurs prières quotidiennes, les musulmans récitent la Fatiha dix-sept fois. C’est dire l’importance de cette sourate pour leur piété. Dans le commentaire